Au suivant !#3 – FC Lorient vs SM Caen : Un premier tournant dans la course au maintien ?

Les Merlus ont repris des couleurs avant la trêve

On parle souvent d’une trêve internationale comme d’une période de repos et de réflexion permettant d’inverser une spirale négative, ou de repartir plus fort qu’avant après avoir relevé la tête du guidon. Pour les lorientais, la trêve n’est pourtant pas arrivée au bon moment. Lors de la dernière journée, les bretons ce sont imposés à Nancy après avoir été menés 2 à 0 et en marquant deux buts dans le money time. Au-delà du fait que cette victoire mettait fin à une série de 5 défaites, elle permettait surtout aux joueurs de Bernard Casoni de revenir à 3 points du premier non-relégable, Dijon. Le Stade Malherbe quant à lui s’est incliné lourdement face au leader du championnat, l’AS Monaco. Après avoir réalisé un bon match à Nice (2-2 le 10 mars), les Bleu et Rouge ne se sont pas montrés capables d’inquiéter les monégasques. Les coéquipiers de Julien Féret comptent désormais 4 points d’avance sur la 18ème place. Ces deux équipes ont besoin de points, et une victoire durant ce match est certainement un objectif coché depuis longtemps.

Jonathan Delaplace de retour de blessure

L’ancien lillois vient renforcer le milieu de terrain caennais après sa blessure contractée face à Angers le 4 mars. Le milieu caennais qui aspire à inscrire « quatre-cinq buts » par saison, a préféré sortir à la mi-temps afin d’éviter une aggravation de la blessure et donc une absence plus longue. Un retour qui fait du bien à l’effectif normand car Steed Malbranque est encore incertain. Jonathan Delaplace est une pièce importante du dispositif de Patrice Garande et le maintien se jouera aussi sur la disponibilité ou non des joueurs. Ce qui dérange bien le FC Lorient qui devra composer avec plusieurs absences. Steven Moreira et Alhassan Wakaso seront suspendus pour la réception de Malherbe. Si le second n’est pas un titulaire indiscutable (seulement 10 titularisations), le premier est précieux sur le côté droit de la défense bretonne. 22 fois titulaires, son apport offensif est très précieux. De plus, Bernard Casoni sera privé de Walid Mesloub, Cafù, et Maxime Berthelmé. Tous les trois sortant de blessures, ils seront probablement un peu court pour jouer ce dimanche.

 

Le duel à suivre : Benjamin Moukandjo vs Rémy Vercoutre : Deuxième round ?

L’attaquant camerounais s’était mis en évidence lors de la 1ère journée en inscrivant un doublé dès les 20 premières minutes du match sur la pelouse du Stade d’Ornano. Reprenant un centre en retrait de Majeed Waris et transformant un penalty obtenu par Romain Philippoteaux, Moukandjo avait mis le FC Lorient sur de très bonnes bases avant que le Stade Malherbe ne retourne la situation et finisse par s’imposer. Il est le meilleur buteur du club morbihannais avec 9 réalisations. Rémy Vercoutre de son côté est le dernier rempart du club normand. Il sait que le maintien passe par une défense qui prend peu de but. Il faudra donc non seulement s’imposer en terre bretonne, mais aussi garder son but inviolé pour améliorer le goal-average qui pourrait être important si le classement reste aussi serré.

Moukandjo a remporté son duel au match aller mais les lorientais ce sont inclinés. Bis repetita ?

Le pronostic du Journalister :

Un match important pour le maintien des deux côtés. Lorient, lanterne rouge, veut se rapprocher de Nancy et Dijon. Le Stade Malherbe lui, cherche à prendre plus de distance avec la zone rouge. Cette rencontre risque d’être fermée, même si le maintien ne se joue pas uniquement sur le résultat. De plus, les deux équipes ont marqué approximativement le même nombre de but (32 pour Lorient, 31 pour Caen). Les filets ne trembleront pas beaucoup. Victoire caennaise par un but d’écart.

Laisser un commentaire