Au suivant !#4 – SM Caen – FC Metz: Confirmer à domicile face à un concurrent direct

Bielsa lui va si bien

Quelle série incroyable pour Patrice Garande. En trois déplacements sur la pelouse d’une équipe entraînée par Marcelo Bielsa, le SM Caen s’est imposé trois fois ! La dernière en date le week-end dernier sur la pelouse du stade Pierre Mauroy de Lille sur le score de 2-0. Un match ou le technicien normand a fait preuve de lucidité en alignant une doublette joueuse devant la défense. Julien Féret et Youssef Aït Bennasser se sont régalés et ont pu peser comme il le fallait sur le jeu de leur équipe. Damien Da Silva, impérial depuis son retour à la compétition contre Saint-Etienne est devenu le premier buteur de la saison, et Santini a lui aussi ouvert son compteur but. Il faut donc surfer sur la vague de ce succès dans le nord pour s’imposer à domicile face au FC Metz. En grande difficultés également dans ce début de saison, les hommes de Philippe Hinschberger n’affichent toujours aucun point au compteur et n’ont inscrit qu’un seul but lors de l’ouverture du championnat contre Guingamp. Toutefois, les grenats auraient pu accrocher le champion en titre à Saint-Symphorien la semaine passée. Mais Falcao est passé par ici et a offert les trois à Monaco. Plongeant un peu plus les messins dans le doute. Il faudra que Caen profite de cette différence de dynamique pour s’imposer et s’affirmer comme un candidat plus que sérieux au maintien.

Pénurie d’ailier à Caen, que va nous concocter le sorcier Garande ?

Les seuls ombres au tableau caennais à l’issue de cette victoire à Lille, ce sont les blessures de Vincent Bessat et d’Hervé Bazile. Indisponibles jusqu’au 5 septembre, date de retour prévue, ils souffrent tous les deux d’une élongation aux ischio-jambiers. Ces absences vont forcément peser sur la composition caennaise. Jan Repas non qualifié, un départ sur les ailes pourrait être offert à Stef Peeters qui aurait ainsi une chance de montrer sa force de percussion et la qualité de son pied gauche que ce soit pour centrer ou repiquer dans l’axe pour tenter une frappe. De l’autre côté, Ronny Rodelin a montré qu’il était plus un joueur d’axe et que se positionné en soutient de l’attaquant de pointe lui convenait. Durel Avounou pourrait donc prendre cette place à moins que Patrice Garande ne décide de faire monter Adama Mbengue et de relancer Emmanuel Imorou en défense. A Metz en revanche le groupe est au complet. Milan Bisevac est de retour en défense centrale, et Oppa Nguette pourra faire parler sa percussion.

Le duel à suivre : Damien Da Silva vs Nolan Roux : une nouvelle performance pour prolonger ?

Le contrat est sur la table depuis quelques temps. Un futur capitanat est proposé au défenseur central en plus de la prolongation et de la probable revalorisation salariale. Mais le joueur prend le temps de la réflexion et c’est une bonne chose. D’autant plus que ses performances sont au niveau des attentes. La charnière qu’il forme avec Alex Djiku est un élément solide du jeu caennais cette saison. Buteur la semaine dernière, notre Daminou nationale se verra opposé à Nolan Roux, ancien attaquant du LOSC arrivé en Lorraine cet été. Auteur du seul but messin dans cet exercice 2017/2018, l’ancien brestois affiche le même bilan que son adversaire du soir. Allez Damien, muselle le comme tu sais le faire.

Le pronostic du Journalister :

Je m’en suis bien sorti le week-end dernier moi non plus. J’avais annoncé un but lillois c’est vrai mais la victoire caennaise était bien là comme prévu. Il faut confirmer pour moi aussi maintenant. Je vais donc partir sur une nouvelle victoire normande pour renouer avec son public après 7 défaites consécutives à domicile. 2-0 pour le SM Caen avec des buts de Rodelin et de Bennasser.

Laisser un commentaire