Au suivant !#8 – Toulouse FC – SM Caen : Y’a des réducs sur les pizzas pour les supporters ?

Toulouse difficile à jouer au Stadium, Caen doit impérativement prendre des points :

Il reste trois rencontres à disputer avant la fin de ce cru 2016/2017. 9 points à prendre ce qui fait que mathématiquement évidemment le Stade Malherbe n’est pas encore officiellement relégué. D’autant plus qu’il y a cette place de barragiste (actuellement occupée par les normands) qui donne un sursis avant la sanction du match aller-retour. Pour éviter ces rencontres à enjeu, les hommes de Patrice Garande ont besoin de points et ce déplacement au Stadium est forcément coché sur les calendriers. Seulement voilà jouer les Violets chez eux est loin d’être simple. Invaincus à domicile depuis le 29 janvier dernier (défaite 0-3 contre Saint-Etienne), les hommes de Pascal Dupraz ne s’imposent pas souvent pour autant. Quatre scores de parité sur les quatre dernières rencontres, à Caen d’en profiter pour ramener au moins 1 point et se rassurer avant la réception de Rennes le week-end prochain. Seulement voilà les malherbistes sont en chute libre depuis plusieurs semaines. Défaits contre Nantes et contre l’OM (0-2 et 1-5), les caennais sont au plus mal. La tension monte également entre le club et les supporters qui, sans relâcher leur soutien pour leur équipe, reprochent aux dirigeants un manque d’action et d’implication pour limiter la casse. Bref il y a mieux comme état d’esprit pour prendre part à un sprint final pour le maintien.

Toulouse presque au complet, la défense caennaise se renouvelle :

Pascal Dupraz a annoncé ne pas vouloir fausser la fin du championnat et jouer le Top 10. Difficile de le contredire car son effectif est au complet. Seuls Yann Bodiger, suspendu pour accumulation de cartons jaunes, et Jean-Daniel Akpa Akpro, en phase de reprise, seront absents pour ce match. Toulouse enregistrera également le retour de Corentin Jean, qui n’a pu jouer contre Monaco la semaine passée en vertu d’un accord entre les deux clubs (le joueur est prêté par le leader du championnat). Côté caennais, c’est tout l’inverse. L’infirmerie affiche complet et la défense est décimée. Guilbert, Seube, Adéoti et Genevois sont tous indisponibles. Ainsi, Patrice Garande est contraint de faire appel Durel Avounou, qui fera donc sa première apparition dans le groupe professionnel.

Le duel à suivre : Andy Delort vs ses anciens coéquipiers : On ne nous dit pas tout

Difficile de ne pas avoir suivi ce feuilleton pour les supporters caennais. Arrivé l’été précédent en Normandie en provenance de Wigan, Andy Delort réalise une bonne saison et permet au Stade Malherbe de bien figurer au classement final. C’est là que la période des transferts est arrivée. Plus que désireux de rejoindre les Tigres de Monterrey, l’ancien tourangeau s’est mis en arrêt maladie et est allé, selon les dires du club, au « bras de fer » pour forcer son départ. Après avoir obtenu ce qu’il désirait et passé 6 mois en tant que remplaçant d’André-Pierre Gignac, Delort est revenu en Ligue 1 sous le maillot du Téfécé. Maillot avec lequel il défiera ses anciens coéquipiers. A voir comment il sera accueilli par les supporters caennais sur place.

Le pronostic du Journalister :

J’avais pronostiqué la victoire de Marseille la semaine passée mais le 1-5 infligé aux normands a quand même fait mal. Pour ce week-end, je pense que la série de match nul au Stadium va se poursuivre. Caen est vraiment au fond du trou et ne peut que remonter, enfin j’espère. De plus, j’aime bien Pascal Dupraz, mais je ne pense pas que Toulouse aura le coffre pour accrocher le Top 10. Je ne suis peut-être pas objectif, c’est même plus que certain, mais je vois Malherbe accroché un match nul. Mais surtout : j’espère qu’Andy Delort ne marquera pas. Désolé mais j’ai pas encore digéré cet été pourri de sa part.

Laisser un commentaire