Patrice Garande maintenu : Règlement de compte en Normandie !

Après un maintien dans l’élite obtenu au bout du temps additionnel de la 38ème journée (1-1 au Parc des Princes), on aurait pu se dire que l’ambiance ce serait détendue au sein du groupe caennais afin de repartir sur des bonnes bases pour la saison prochaine. La dernière sortie de Patrice Garande ce samedi 27 mai 2017 semble au contraire rajouter de l’huile sur le feu.

Patrice Garande n’est pas satisfait de ses joueurs, et le dit haut et fort !

Des recrues aux joueurs présents depuis plus longtemps en passant par les jeunes formés au club, l’entraîneur normand a fait le point dans la presse sur les difficultés que le club a dû surmonter pour sauver sa peau. Mais selon lui, les joueurs sont les principaux fautifs. Sur le papier effectivement ce sont les premiers responsables des résultats puisque ce sont les joueurs qui sont sur le terrain et qui disputent la rencontre. Mais ce serait trop facile Patrice ! Les joueurs sont encadrés, conseillés et motivés par le staff et en priorité par l’entraîneur qui est censé voir le match de l’extérieur et savoir prendre du recul pour s’ajuster en cours de match si nécessaire. Du recul, il va falloir en prendre après cette interview parce que les retombées risquent d’être difficiles à gérer. Pour commencer, qualifier certains joueurs d’erreurs de recrutement alors qu’ils sont encore sous contrats avec le club, c’est une hérésie. Que l’on soit d’accord avec lui ou non, ce n’est pas ce genre de déclaration qui va les aider à remonter la pente. Mais ce n’est que mon avis, je ne suis qu’un simple supporter, je me dois de rester à ma place. Ensuite, notre cher coach parle des blessures. Effectivement c’est un problème qui a pesé dans la balance depuis le stage de présaison jusqu’à la dernière journée de championnat. On ne peut lui en tenir rigueur. Mais par la suite, il s’attaque également aux joueurs qui portent le groupe ! Julien Féret était moins efficace et moins précis cette saison, en effet, mais il est quand même le capitaine qui fait profiter de son expérience, et probablement un des seuls joueurs de l’effectif à être capable de faire la différence sur une passe, de voir un appel que les autres n’auront pas vus. Ronny Rodelin également. Le joueur le plus critiqué par le public pour ses périodes de nonchalances sur le terrain. Mais il ne faut pas oublier qu’il finit tout de même deuxième meilleur buteur du club derrière Ivan Santini (seul recrue au niveau selon Garande). De plus, il s’agit ici d’un joli retournement de veste de la part du coach qui l’an passé avait pris la défense de son attaquant après qu’il ait été sifflé par le public normand malgré la victoire contre Rennes le 21 février 2016. Cette saison, selon les dires de Patrice Garande, l’ancien lillois ne prenait pas assez la profondeur. Bref on ne va pas tous les faires, vous avez compris le principe et vous vous doutez de ce qui suit dans cette interview.

Difficile d’appréhender l’intersaison et la reprise avec un minimum de confiance. Rajoutez à cette interview la réaction du président Jean-François Fortin qui pense qu’avec un effectif à 90% identique à celui de cette saison, il serait impossible de continuer avec le même entraîneur. Donc il faut s’attendre à de nombreux changements dans le groupe. Mais qui partira et qui arrivera ? Difficile d’être optimiste. D’autant plus que le staff semblait satisfait du recrutement à l’aube de cette saison. Quand on connaît le résultat, on s’attend à souffrir tout en continuant à soutenir le club !

Laisser un commentaire